Laine

Chez Bouclette, nous élevons des chèvres angora et produisons du mohair. Cependant, notre passion pour les fibres est plus importante.

Selon une étude réalisée par Valbiom; En Wallonie, plus de 97.000 moutons ont été recensés en décembre 2021 . Chaque mouton doit être tondu une fois par an. Avec en moyenne, 2 kg de laine brute par tête, le gisement annuel potentiel est d’environ 200 tonnes.

La laine tondue était auparavant majoritairement collectée par les tondeurs et ensuite exportée, mais la crise du Covid a interrompu ce circuit. Les éleveurs se retrouvent donc avec des stocks de laine brute à ne savoir que faire générant un problème environnemental de gestion des déchets.

Pour cette raison et par amour pour les fibres, chez Bouclette, nous avons décidé de valoriser (dans la mesure de nos finances) des toisons qui n’étaient pas destinées à être transformées.

Vous retrouverez ici, au fur et à mesure de nos collectes, des fils à tricoter en laine de mouton, de races diverses.

Voici le seul résultat

Panier
Retour en haut